Blog

Août 03

La Commission Européenne se prépare au Brexit

Le 19 juillet 2018, la Commission Européenne a publié un texte en vue de préparer la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Cette sortie est prévue pour le 30 mars 2019.

Elle met notamment en avant les impacts que le Brexit aura sur tous les européens mais aussi sur les anglais (citoyens, entreprises et administrations).

Elle précise qu’il faudra non seulement introduire de nouveaux contrôles à la « nouvelle » frontière extérieure de l’UE, mais que le Brexit chamboulera également la validité des permis, les certificats et autorisations émis au Royaume-Uni, les règles en matière de transfert de données etc.

La Commission émet une réserve quant à l’accord qui doit être trouvé entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni : « il n’est pas certain qu’un accord sera trouvé. Et même si c’était le cas, les relations du Royaume-Uni avec l’Union européenne ne seront plus celles qui caractérisent un État membre et la situation sera, de ce fait, fondamentalement différente ».

Source : Site de la Commission Européenne

Lien : http://ec.europa.eu/transparency/regdoc/rep/1/2018/FR/COM-2018-556-F1-FR-MAIN-PART-1.PDF

 

 

Mélodie DRISSI pour ATurquoise

Août 03

La Commission Européenne se prépare au Brexit

Le 19 juillet 2018, la Commission Européenne a publié un texte en vue de préparer la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Cette sortie est prévue pour le 30 mars 2019.

Elle met notamment en avant les impacts que le Brexit aura sur tous les européens mais aussi sur les anglais (citoyens, entreprises et administrations).

Elle précise qu’il faudra non seulement introduire de nouveaux contrôles à la « nouvelle » frontière extérieure de l’UE, mais que le Brexit chamboulera également la validité des permis, les certificats et autorisations émis au Royaume-Uni, les règles en matière de transfert de données etc.

La Commission émet une réserve quant à l’accord qui doit être trouvé entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni : « il n’est pas certain qu’un accord sera trouvé. Et même si c’était le cas, les relations du Royaume-Uni avec l’Union européenne ne seront plus celles qui caractérisent un État membre et la situation sera, de ce fait, fondamentalement différente ».

Source : Site de la Commission Européenne

Lien : http://ec.europa.eu/transparency/regdoc/rep/1/2018/FR/COM-2018-556-F1-FR-MAIN-PART-1.PDF

 

 

Mélodie DRISSI pour ATurquoise