Blog

Nov 09

L’UE va tester une intelligence artificielle permettant de détecter les mensonges aux frontières 

L’Union Européenne entend tester pendant 6 mois une intelligence artificielle, nommée « iBorderCtrl », qui servira à détecter les mensonges en analysant les comportements aux postes de frontières.

Plus particulièrement, cette intelligence artificielle sera capable de lire et analyser le langage corporel des personnes passant la frontière de l’espace Schengen.

En analysant différents détails inconscients du visage, l’intelligence artificielle déterminera si la personne ment.

Dans l’hypothèse où cette intelligence artificielle suspecte que la personne a menti, elle demandera à ce qu’un humain vérifie l’identité et le contenu des bagages de la personne.

Dans le cas contraire, elle remettra un code QR à la personne et celle-ci pourra passer la frontière sans autres formalités.

Selon ses concepteurs, iBorderCtrl dispose actuellement d’un taux de détection des mensonges de 76%. Celui-ci devrait augmenter à 85 % , grâce à un meilleur Machine Learning.

L’objectif de la mise en place d’une telle intelligence artificielle est de simplifier et fluidifier les démarches aux frontières, tout en maintenant  un bon niveau de contrôle des personnes.

Source : Presse citron

Lien : https://www.presse-citron.net/une-ia-qui-detecte-les-mensonges-aux-postes-de-frontieres-de-leurope/

Mélodie DRISSI pour ATurquoise