Blog
Août 27

Etats-Unis : Uber et Lyft sur le point de fermer en Californie

La justice californienne s’est prononcée sur le statut des conducteurs Uber et Lyft et a ordonné aux plateformes de les requalifier en salariés.

 La décision – rendue le 10 août par la Cour supérieure de San Francisco – met en demeure Uber et Lyft de requalifier leurs chauffeurs en salariés pour conformer à la loi de l’Etat entrée en vigueur en 2019 pour réguler le recours aux travailleurs indépendants.

Au lieu de se mettre en conformité, les deux entreprises ont décidé de suspendre leur activité en Californie. Elles attendent en effet le référendum du 3 novembre 2020 pour voter le maintien ou l’exclusion des conducteurs de la loi californienne sur les travailleurs indépendants.

 Parallèlement, Lyft et Uber réclament la création d’un nouveau statut [à la manière de celui proposé par Edouard Philippe dans un courrier adressé le 5 juin 2020 à l’ancien président de la Chambre sociale de la Cour de Cassation, Jean-Yves Frouin] qui combinerait les avantages sociaux liés au statut de salarié avec la flexibilité des travailleurs indépendants.

Par Marie-Alix André pour ATurquoise