Blog

Fév 04

La prévention de l’exposition des mineurs aux contenus pornographiques en ligne, une bataille loin d’être gagnée

Alors que de grands acteurs d’Internet tels que Google ou Snapchat ont signé le protocole d’engagement pour la prévention de l’exposition des mineurs aux contenus pornographiques en ligne, d’autres comme Twitter ont refusé de le signer.

Ce protocole met en place quatre axes permettant de lutter contre cette exposition des mineurs aux contenus pornographiques en ligne en informant les parents de l’existence d’outils destinés à protéger les mineurs et en favorisant le recours à ces outils ; en développant l’information délivrée aux parents et en renforçant le soutien à la parentalité numérique ; en développant l’information délivrée aux mineurs et en renforçant l’offre d’accompagnement sur les thématiques liées à la sexualité ; en mettant en place des dispositifs de prévention à l’exposition des mineurs à des contenus pornographiques en ligne avec un suivi et une évaluation de ces dispositifs.

Afin de favoriser la mise en œuvre de cette politique de prévention, le président Emmanuel Macron a menacé les fournisseurs d’accès à Internet de leur imposer un contrôle parental par défaut si rien ne change d’ici le premier bilan qui devrait s’effectuer au bout des six premiers mois.

Par Eva Roxane Khabie-Zeitoune pour A Turquoise

Source : Le JDD

Lien : https://www.lejdd.fr/Politique/acces-a-la-pornographie-pour-les-mineurs-cedric-o-et-adrien-taquet-denoncent-lattitude-de-twitter-3945496