Blog

Mar 27

Festival de Cannes : annulation et création d’un marché du film en ligne en remplacement ?

Le Festival de Cannes, qui devait se tenir du 12 au 23 mai 2020, sera annulé en raison de la crise sanitaire qui a mis le pays en confinement. Les différentes agences hollywoodiennes parlent alors déjà de mettre en ligne le marché international du film qui se tient normalement lors du festival.

Le festival de Cannes est un incontournable pour les professionnels du cinéma. En 2019 par exemple, le festival avait attiré près de 60 000 visiteurs par jour, dont plus de 5 000 journalistes. La distanciation sociale pour contrer la contamination du Covid-19 serait impossible à mettre en place, et le festival a ainsi été annulé.

Les habituels sponsors du festival, soucieux de leur image et la crise sanitaire sont en faveur de l’annulation et du report de l’échéance, et les producteurs et distributeurs du monde entier sont en train de revoir les calendriers pour les tournages et les sorties des films en 2020.

Le festival de Cannes, ce n’est pas seulement la présentation de films sélectionnés et les stars du milieu du cinéma sur le tapis rouge. En effet, le festival est aussi l’occasion d’un marché international du film, où notamment les films indépendants et petites productions cherchent à se faire acheter par des plus gros producteurs et distributeurs afin de voir le jour en salle de cinéma. D’autres événements ont lieu à Canne au même moment ou juste après le festival tel que le MIDEM qui rassemble de nombreux professionnels de la musique internationale.

Certains estiment qu’une annulation du festival de Cannes permettrait au festival de prendre le temps de se renouveler et de gérer les problématiques liées à l’essor des plateformes de streaming et de la SVOD. Les relations avec Netflix ou Disney+ et le festival n’ont pour l’instant pas été réellement définies.

D’autres proposent de remplacer le marché du film du festival de Cannes par un marché du film numérique afin que les producteurs et distributeurs puissent tout de même regardé des projections en ligne et en avant-première. Cependant la plateforme numérique devra être puissante et accessible seulement pour les personnes accréditées c’est-à-dire très sécurisée et cela risque d’être difficile à mettre en place pour la fin du mois de mai.

 

Par Raphaëlle Marquet pour ATurquoise

Sources : Le Point, Cinechronicle

Liens : https://www.lepoint.fr/cinema/le-festival-de-cannes-n-aura-pas-lieu-14-03-2020-2367145_35.php

 

Cannes 2020 : vers un Marché du Film virtuel ?