Blog

Déc 20

Vidéosurveillance : les établissements scolaires sont mis en demeure par la CNIL

Face aux nombreuses plaintes reçues en matière de vidéosurveillance dans des écoles, collèges ou lycées, la Présidente de la CNIL a récemment mis en demeure plusieurs établissements scolaires de mettre leur système de vidéosurveillance en conformité avec le RGPD.

Parmi ces plaintes, certaines dénonçaient le fait que des caméras filment en continu des lieux de vie (cours de récréation, cantines, salles informatiques, terrains de sport, centre de documentation et d’information) dans des établissements.

En effet, la CNIL a rappelé aux établissements les exigences résultant des du RGPD et la loi « Informatique et Libertés » visant à protéger les données personnelles, en notant qu’il est possible de procéder à une vidéosurveillance effective, par exemple en filmant les accès aux bâtiments (entrées et sorties) et les espaces de circulation, sans placer les enfants sous une surveillance systématique tout au long de leur journée.

En conséquence, et au vu de circonstances particulières justifiant la mise en place d’un tel dispositif afin de garantir la sécurité des enfants au sein des établissements en question, la mise en demeure demande aux écoles de « réorienter, retirer ou déplacer les caméras pour ne filmer que les accès et les espaces de circulation ou de les paramétrer pour qu’elles ne fonctionnent qu’en dehors des heures d’ouverture de l’établissement. »

Par Elif Kaplan pour ATURQUOISE

Source : CNIL

Lien : https://www.cnil.fr/fr/mises-en-demeure-de-plusieurs-etablissements-scolaires-pour-videosurveillance-excessive